Les reines de la Meije


Image

 

Les « Reines de la Meije » est un évènement qui a lieu 1 fois par an. Les femmes sont a l’honneur a la station de la Grave et on leur propose de nombreuses activités dont des forfais a tarif réduit, voir gratuit, du vendredi matin au lundi soir.

 

 

IMG_0075

Cette année je retrouve Anne-so et Aurore pour une journée… whouaou !!!!!!!

A l’année prochaine!

Night snow trail des 2 Alpes

Ce samedi soir avait lieu le Night Snow Trail des 2 alpes. Je suis inscrite sur les 20km. Montée en cabine jusqu’a 2200m, puis 700m de déniv. + et 1200m-, le tout en deux parties l’une sur le secteur des crêtes  et l’autre dans le secteur de la vallée blanche, en passant par Molière ou se trouve le ravitaillement.

IMG_0003

Le Taillefer Trail Team est  bien représenté, puisque nous sommes une dizaine. Un déplacement collectif qui permettra a certain d’entre nous de passer la soirée en station puisque nous avons réservé un appart.

17h00, je ne regrette pas les trois couches obligatoires imposées par l’organisation car l’attente au départ est glaciale.

IMG_0015

17h15 Le départ est donné sous les yeux incrédules des skieurs  qui découvrent prés  de 250 dingues en collants/baskets.

photo trail 2 alpes

 

17h16,  Je regrette d’avoir choisi  les 20 km…  et surtout d’être partie sans bâtons !!!  Je marche sur les 4 premiers km de la boucle « de chauffe », Pour la queue de peloton la piste n’est lus vraiment damée, on s’enfonce, on glisse… mais on rigole !

 

photo 2 alpes 2

 

18h00, La piste verte des demoiselles plus stable et en pente douce me rassure. Les lumières de la station apparaissent, les frontales des concurrents s’étirent au loin… très loin !

L’organisation est au top, à chaque croisement un bénévole dirige et encourage. Le ravito est bien fourni, du chaud du froid et de quoi manger, le tout dans la bonne humeur.

Après Molière, une portion dans les bois permet de rejoindre un itinéraire raquette  secteur vallée blanche d’ou la vue est  particulièrement agréable.

photo319h40 Descente dans les rues des 2 alpes et arrivée a 20h.

2h45 de trail blanc qui au final se sera bien déroulé.  Les copains ont fait de super chrono et le TTT monte sur les podium ! On va faire la fête ! Mais ça, c’est une autre histoire…

10 Km – Classement Scratch (0,25 Mo)

20 Km – Classement Scratch (0,25 Mo)

Tour du Mont Blanc

Aout 2013, une semaine pour partir en rando: le TMB (Tour du Mont Blanc).

Video: http://youtu.be/ki_ITJCoqAI

Jour1

Col du Joly (1989m) / Bivouac tête nord des fours (2300m)

dénivelés: + 1230m /- 870m

IMG_2122Nous laissons la voiture au col du Joly (Beaufortin). Il est 14heures, la météo est bonne, nous traversons les pâturages au milieu des tarines.

IMG_2124

Le col de la fenêtre permet de basculer sur la vallée des Contamines -Montjoie ou nous suivrons l’itinéraire du TMB en direction du col du bonhomme.

IMG_2144

Au refuge du bonhomme, nous laisserons l’itinéraire classique descendre au Chapieux pour suivre la variante vers le col des Fours et descendre en direction de la Ville des Glaciers.

IMG_2153

Bivouac sous la tête Nord des Fours.

Jour 2

Bivouac tête nord des fours (2300m) / Bivouac col du Pré-Italie (2000m)

dénivelés: + 2123m /- 2341m

IMG_2175

Une fois passé le col de la Seigne, nous suivons le col des Chavannes pour atteindre le Mont Fortin. Nous évitons le fond de vallée pour découvrir les premiers glaciers et sommets mythiques.

IMG_2184Les lacs Combal et le glacier de Miages.
IMG_2194
Direction le Lac Checrouit.
IMG_2205
Papillon Apollon
IMG_2227
Bivouac au col du Pré, aux premières loges pour voir évoluer les cordées d’alpinistes.

Jour 3

Bivouac col du Pré-Italie (2000m) / camping La Foully-Suisse (1700m)

dénivelés: + 1724m /- 2184m

IMG_2239

Panorama exceptionnel pour ce début de matinée, dent du géant, grandes Jorasses …

IMG_2258

Apres le col du Sapin, l’itinéraire descend sur le refuge Bonatti.

IMG_2276

Depuis le refuge, nous laissons le TMB descendre dans le Val Ferret, nous préférons garder un sentier en balcon qui prolonge la vue sur les sommets.

IMG_2289

Frontière Italie/Suisse. Au dessus du refuge Elena, les cols Ferret, le grand (2537m) et le petit que nous emprunterons pour arriver en Suisse.

IMG_2297

Le glacier du Triollet

IMG_2302Pause au refuge Italien Elena.

IMG_2316

Depuis le petit col Ferret, la descente est longue vers la Fouly ou nous trouvons ravitaillement et camping.

Jour 4

Camping La Foully 1700m (transfert Bus Vers Champex) / Bivouac col de Balme (2000m)

dénivelés: + 2007m /- 1661m

IMG_2332Sentier au départ de Champex.

IMG_2353La fenêtre d’Arpette (2685m). Variante alpine du TMB. L’itinéraire classique reste plus bas dans la vallée et passe au col de la Forclaz.

IMG_2368Le glacier du Trient, enfin ce qu’il en reste…

IMG_2388Passage par les Grands et un sentier taillé dans la roche.

Jour 5

Bivouac col de Balme (2000m) / Camping des Houches (1000m)

dénivelés: + 1264m /- 2053m

IMG_2441
Montée vers le lac blanc, sentier très fréquenté, nombreux sites d’escalades et passages d’échelles.

IMG_2455La récompense, au bord des lacs Cheserys.

IMG_2472Depuis le lac blanc, carte postale incontournable de la région, l’itinéraire passe a la Flégère (accès téléphérique) et  poursuit  jusqu’au Brévent. Nous préférons l’option du sentier du « petit balcon » jusqu’aux Houches, moins de monde et moins exposé en cas d’orage car la météo se gâte…

Jour 6

Camping des Houches (1000m) / Col du Joly

dénivelés: + 1740m /- 760m

La piste qui relie les Houches au col de Voza est pénible, mais une fois la gare du tramway atteinte, il suffit de se laisser glisser dans la vallée des contamines. Les hameaux se succèdent, tous plus agréables les uns que les autres.


IMG_2481 IMG_2503 IMG_2517 IMG_2520

 

Depuis la vallée, il nous faut remonter au col du Joly, gros dénivellé, essentiellement sur des pistes de ski, quelques pauses en compagnie des marmottes et la boucle est bouclée!
IMG_2524

Canal du Midi

Cette année, je part a « l’aventure », avec mon neveu Karl, 9 ans.

Destination:  le canal du midi, en VTT. Nous partirons de Toulouse, direction Agde. 220km de voie verte (piste cyclable et chemin de halage).

_MG_1716

Le canal du midi est la portion sud de la liaison fluviale reliant l’océan atlantique a la mer méditerranée (La partie nord étant le canal de la Garonne) : 240km entre Toulouse et Séte. Le chantier a débuté en 1666, 15 ans de travaux, 12000 ouvriers et  63 écluses ont été nécessaire a sa construction. Jadis utilisé pour acheminer des denrées alimentaires, et les voyageurs, il intéresse aujourd’hui essentiellement le tourisme.

_MG_1836

Le canal du Midi classé depuis 1996 au patrimoine mondial de l’UNESCO est très fréquenté. Les aménagements s’y multiplient et des cartes et topos adaptés a chaque activités sont disponibles.

_MG_1656

Jour 1 : Départ de Toulouse le 14 juillet, 18 heures.  Premiers coup de pédales,  chacun prend ses marques. Karl révise les règles de circulation qu’il devra appliquer tout au long de notre périple et moi j’apprivoise au mieux une remorque chargée a bloc…

_MG_1681

La piste est goudronnée, nous croisons de nombreux joggeurs, randonneurs… nous découvrons nos premières écluses, le pont de Deyme, le galion abandonné.

_MG_1693

Arrivée au camping des violettes notre première étape. Les aménagements sont agréables, malheureusement la proximité de l’autoroute et de l’aéroport rendra cette première nuit bruyante.

_MG_1701

Jour 2 : Les écluses se multiplient, Karl très intéressé, s’attarde a chacune d’entre elles. Nous croisons les premières péniches. La piste est toujours goudronnée, les points d’eau sont accessibles, l’ombre des platanes nous préserve de la chaleur.

_MG_1725

Nous croiserons de nombreux animaux, canards, cygnes, ragondins, et même une tortue.  Nous arrivons au camping d’Avignonet très agréable. Il est tot mais nous profiterons de l’après midi pour nous reposer. Ballade au village, glace et pâtisseries.

_MG_1758

Jour 3 : Nous quittons le goudron, pour un chemin de terre très praticable.  Nous croisons peu de monde en dehors des passages d’écluses ou les vacanciers se promènent. Arrivés a Castelnaudary, nous décidons de faire une pause repas. Le restaurant « Au petit gazouillis »  nous accueille, au menu grosse salade et excellent cassoulet. Dur de remonter sur le vélo!!!

_MG_1869

L’itinéraire est très agréable, les péniches de location de plus en plus nombreuses, transforment les passages d’écluses en de vraies attractions. Ce soir nous ferons un bivouac au port de Villeséquelande, au milieu des péniches.

_MG_1834

Jour 4 : Il pleut ce matin,  réveillés trop tot par un coq trés matinal,  nous déjeunons en compagnie des canards et partons sous un ciel gris.

_MG_1879

La météo s’améliore, nous contournons Carcassonne, bientôt c’est l’écluse de l’Aiguille et ses nombreuses sculptures et automates.

_MG_1928

Premier soucis mécanique. Karl viens de perdre son dérailleur. Heureusement, pas de casse. Tout rentre en ordre après quelques coups de clefs.

_MG_1902A défaut de piscine, nous plongeons dans le lac de Jouares, avant de partir vers Olonzac.
_MG_1907
Au village on trouve de quoi se ravitailler et un camping calme pour passer une bonne nuit car la fatigue commence a se faire sentir…
_MG_1911
Jour 5: Petit déjeuné de guerrier, la journée va être rude!!! Une longue étape nous attend.
_MG_2018
A l’ombre des platanes, mais pour combien de temps?. Le chancre doré (champignon), sevit malheureusement depuis quelques années. Un gros travail est en cours pour éviter la disparition de ces arbres et garder la magie des lieux intacte.
_MG_1960
Baignade au bord de la rivière sous le pont canal. Karl est heureux dans l’eau.

_MG_1935

 Un pont canal.
_MG_2001Les tunnels de Malpas, nous passerons aussi au centre d’information pour comprendre ces constructions particulières. Notre prochain camping sera celui de Capestang.
_MG_2032Jour 6: Péniche « recyclée » vers Beziers.
_MG_2011
Nous couperons cette étape en 2. Le terrain est plus difficile et la chaleur nous impose de nombreuses pauses et donne envie de piquer une tête! Malheureusement, les ragondins véhicules une maladie qui rend la baignade interdite dans le canal: nous passerons l’aprés midi dans une piscine c’est décidé…
_MG_2058
Karl en action pour la seule crevaison du séjour.

_MG_2022

 Les Neufs écluses de Fonserannes, pour accéder a Béziers. 25 mètres de dénivelés.
_MG_2038
Piscine du camping a Villeneuve les Béziers, suivit d’un concours de pétanque, et oui c’est aussi ça le sud!

_MG_2062

Jour 7: Derniere étape, avant la mer, dernières écluses, ici l’ouvrage de Libron, un système d’acqueducs mobiles.

_MG_2069Arrivée a Agde. Retour a la circulation et direction le bord de mer.
_MG_2087
14h: Le phare de Marseillan pour terminer notre périple.
_MG_2093

BRAVO MON KARLITO!

lien vers la Vidéo: http://youtu.be/cK1eBYdGX1A






Les Rouies

IMG_0198 2 heures du matin!  le réveil sonne, c’est le début d’une grosse journée ce samedi 3 Aout, premier jour de vacances de Philippe.

Image

Arrivée au  parking du refuge hôtel du Gioberney a 3h30, quelques minutes plus tard, c’est parti pour une ascension express de 2000m vers le sommet des rouies (3589m). La nuit est noire, on enchaine les lacets les yeux rivet sur le chemin. Vers 4h30, on aperçois les frontales qui sortent du refuge du pigeonnier. 6h30, les premières lueurs du jour arrivent avec quelques ondées, il fait déjà chaud.

IMG_0131

On atteind les névés vers 2800m. On chausse les crampons. Premiers pas sur la neige avant d’atteindre le couloir d’accès au glacier des Rouies.

IMG_0144

Petit contrôle technique d’isma sur les crampons.

IMG_0151

Le Glacier et le sommet sont parsemés de randonneurs. Les cordées se croisent.

IMG_0157

 

On forme les cordées, et c’est parti …. pour une longue traversée.
IMG_0164

Passage de la Rimaye sans difficultés,  pour atteindre enfin le sommet a 3589m, il est 8h30.

IMG_0167

On grignote, avant de redescendre toujours a fond (Trailleurs oblige!), coté droit ce qui évite de reprendre le couloir a la descente.

IMG_0190

Reste a découvrir le vallon de que nous avons emprunté de nuit a la montée, et a profiter un peu du soleil.

IMG_0199

Arrivés la voiture, Lionel et Isma prévoyants nous offre un vrai repas, boissons fraiches comprises!

Super journée, merci a tous, je ne regrette pas de m’être levée si tôt. On repart quant vous voulez! What’s your name?

La journée en Vidéo: http://youtu.be/KZU_tnfMkyA

Trail du Pic de Bure

IMG_0098

Ce dimanche c’était pas une journée facile: levé a 5 heures, arrivée juste a temps pour le départ de cette course qui va durer 6h50 pour Philippe et pour moi 8h23. Au programme 2800m de dénivelées au départ de la station de ski de Superdévoluy.

IMG_0070

Un premier tour vers la joue du Loup en passant par la crête des Beaumes, un sentier agréable pour se chauffer sur environ 12 Kilomètre.IMG_0076

La deuxième partie nous mène sur le plateau de Bure par les pistes. On passe l’observatoire et les antennes puis c’est la délicate et longue descente par la combe Ratin. Peu de solide au ravitaillements et on manque aussi d’eau.

IMG_0081

Retour a la verdure, et montée jusqu’au col de Rabou ou se trouve un ravito. Heureusement on me dépanne avec un sachet de ships. Pour l’eau il faudra attendre les prochain points de ravitaillements mis en place dans l’urgence par l’organisation.

IMG_0085

Ma course a été 1/3 tranquille, 1/3 rapide, et 1/3 à l’agonie. Les encouragements des bénévoles et le paysage grandiose ont fait le reste pour me porter au bout.

IMG_0092

IMG_0095

IMG_0093IMG_0094

 

 

 

 

Physiquement c’est pour moi le trail le plus difficile de cette année, heureusement c’est toujours un plaisir de se retrouver avec les copains a l’arrivée et en plus, de déguster les dotations (paniers garnis) des 2 gagnants Mich 1er sur le 26km et Katelyne 1ere féminine sur le 12km!!!

Résultats des courses

43km:Le scratch >

26km:Le scratch >

12km:Le scratch > 

 

Tour des Glaciers de la Vanoise

IMG_0153Cette année, l’abondance de neige a obligé l’organisation a modifier les 73KM/3800m de dénivelé de la TGV (Tour des Glaciers de la Vanoise) pour un itinéraire de replis de 65km/3800m en 3 boucles balisées autour de Pralognan.

IMG_0052Sébastien avait rapidement trouvé une demi pension en camping 3 étoiles, un luxe bienvenu avant une journée d’effort.  La nuit a été courte, petit déjeuné a 4h15 et direction le centre de la station ou 500 coureurs se préparent au départ de cette 10ème édition de la TGV.

IMG_0063Ce matin la température est douce, une petite photo avant le départ donné a 5h15. La nuit a été courte! Nous sommes 5 copains a prendre le départ. Richard (caché derrière), Seb, Mick, Phil et moi.

IMG_0067C’est parti, la brume enveloppe le fond de la vallée, on s’élève doucement dans la foret direction le rocher de Villeneuve pour une 1ère boucle de 16km/800m. Ca bouchonne dans les lacets…

IMG_0074Le choix de l’aller-retour est sympa car il nous permet de croiser tout le monde, du premier au dernier, mais il deviens délicats dans les portions étroites et raide ou on perd de l’énergie pour éviter de gêner ou de percuter un concurrent. Nous voila au sommet, nous serons « bipés » plusieurs fois sur le parcours pour pouvoir être suivi sur le net. (N’est ce pas ISMA?)

IMG_0080La brume se dissipe peu a peu, réveil en douceur avec encouragements locaux à la clarine!!!

IMG_00907h51, avec Seb le ravito c’est sacré! Alors que Richard, Mick et Phil sont certainement loin devant, nous on prend le temps…

IMG_0096On repart pour 32km/1500 de déniv. dans la montée, je distance Seb qui négocie difficilement les dépassements avec les nombreux randonneurs, courage « Ali G »!

IMG_0095Le dénivelée s’accumule au dessus des Prioux.

IMG_0107Après cette longue ascension vers le chalet des Nants, un sentier en balcon magnifique.

IMG_0108La vue… sur ce qui nous attend.

IMG_0111La passerelle du Roc de la pêche enjambe le Doron, un peu de fraicheur avant de trouver la chaleur sur le large GR qui mène au refuge de Peclet-Polset a 2400m.

IMG_0138On longe les pâturages ou se prélassent les Tarines, ces belles vaches qui fournissent le lait pour la fabrication du Beaufort, humm!!!

IMG_0124Pas de chance pour un traileur, c’est retour en hélico! Les secours sont très présent tout le long du parcours.

IMG_0113La portion est belle mais devient monotone, heureusement je croise mon Philippe tout sourire, il descend a grandes enjambée vers la bifurc du petit mont blanc.

IMG_0125Mick n’est pas loin, il grimace: une douleur musculaire aux ischios. Il m’encourage comme a son habitude. Richard a perdu du terrain, il semble quand même en forme et me vente la qualité du ravito qui m’attend la-haut!

IMG_0135Arrivée a Peclet -Polset: 11h27 je suis limite par rapport au temps que je me suis fixée; tant pis, je déguste des sandwich de tuc/saucisson et de tuc/beaufort, tuc/pâte de fruit.  A ce stade tout est bon! Je fais le plein d’eau, j’attend Seb quelques minutes, je ne le vois pas.

IMG_013233km parcourus: je choisi de descendre par les nombreux névés, reposant un peu mes genoux qui commencent a chauffer.

IMG_0127Petite pause.

IMG_0140On aurait pu descendre tout droit vers Pralo… mais non!!! On montera dans les pierriers, a gauche sous le petit mont Blanc.

IMG_0147Descente, les épingles dans les sapins.

IMG_0146Retour sur le pont du diable en fond de vallée, le chemin est pentu, ça deviens dur.

IMG_0136

Arrivée a Pralognan, panique au pointage, pas de ciseaux pour faire un strap, j’ai un échauffement sur le talon, changement de chaussure, bises aux parents de Seb qui s’impatientent… heureusement que l’organisation a repoussé les barrières horaire car j’ai 15mn de retard… les assiettes sont pleines, je n’ai plus faim! je ne refléchi pas, je repart sinon je vais arrêter là!

IMG_0150La montée au Bochor est terrible, on était prévenu lors du brefing: une piste noire dans les cailloux! Je grimpe encore bien, croisant des coureurs a bout, un fait demi tour, l’autre attend assis sur une souche… Je connais cette boucle, la suite est plus tranquile, une raison de plus pour continuer.

IMG_0151Le charmant refuge des Barmettes au sommet des piste, sa vue imprenable, sa terrasse… Je sort la barre de céréale maison et la tartelette au chocolat/caramel: ma botte secrète! ça marche encore.

IMG_0155Je croise les veinards qui vont en finir avec cette 3ème et dernière boucle, on s’encourage mutuellement, ça m’aide…

IMG_0156Richard sur la dernière descente, allez tonton, c’est tout droit…

IMG_0159On se rapproche du lac, donc du col 2500m, point culminant des 16km de cette dernière boucle.

IMG_0163

L’endroit magique de ce trail, le lac des Vaches et ses dalles pour le traverser.

IMG_0165Enfin, dernier ravito au refuge Felix Faure. Un accueil au top même pour les derniers, trois secouristes pour veiller sur nous, des ciseaux enfin, pour assurer la descente avec mes genoux douloureux. Merci a tous, et tant pis pour le sandwich que j’ai abandonné sur le coin de la table.

IMG_0164Descente sur le lac des vaches, de la neige, encore de la neige… Je vais marcher jusqu’en bas, je me fais doubler par des gars encore bien en forme! Comment font ils?

IMG_0169Ma plus belle récompense! Phil et Mick m’ont accompagnés sur la dernière ligne droite.

Ils ont terminés ensemble en 10h01!!!

IMG_0170Seb arrive en 15 heures, il est fatigué. « J’ai trouvé mes limites,  le dénivelée c’est pas mon terrain de jeu préféré », mais pour la prochaine Saintélyon… ça va le faire!!! Bravo Seb.

Richard est déja parti, (le massage de récupération n’attend pas!), il termine en 11h20.

IMG_0167

J’ai passé 14 heures sur ce parcours. Un parcours de replis ne donne pas des ailes, au contraire, mais les paysages de ce petit coin de paradis ont vite fait de nous remotiver.  Les bénévoles ont été très sympa, nous nous sommes mutuellement encouragés entre coureurs du fait des allés-retours, le choix de l’itinéraire était finalement  interéssant dans la difficulté et pour découverte du site. Un regret pourtant: finir par le col de la vanoise car la dernière descente tellement raide, est fatale pour les genoux, et les coureurs qui ont abandonné (150) n’auront pas eu la chance de voir l’endroit qui me semblait être le plus beau de la journée. Il faudra donc revenir faire la TGV originale l’année prochaine!

IMG_0176
Le camping, avec sa piscine chauffée pour le lendemain…

IMG_0175

Au restau, le soir….T’as mal?

Trophée de la Meije

DSCN3564La Meije est pour moi le plus beaux sommet de notre région, courir a la grave c’était déja la promesse d’une journée exceptionnelle! Ce fut le cas samedi dernier, avec en prime le retour tant attendu du soleil et de la chaleur…IMG_0173

Au programme 8/23/43km, au choix, et nous sommes une douzaine a nous présenter sur les lignes de départ.IMG_0165

Toujours dans la bonne humeur!IMG_0164

Je part sur les 23km et fait rapidement une infidélité a Céline qui n’a pas la tête a courir, en rencontrant Aurore. Aléa des départs commun, Aurore s’est trompée de balisage et je l’invite a continuer sur sa lancée pour boucler ensemble les 23KM. IMG_0174Nous avons le même rythme, elle connait bien les chemins: un atout moral pour la suite (sur la route en particulier).

IMG_0177Nous allons traverser 9 hameaux.

DSCN3598…croiser des bêtes féroces…

IMG_0188Accueil « VIP » a chacun des nombreux ravito.

DSCN3618Le Chazelet, Dernier village avant la descente raide sur la Grave.

IMG_0193Céline passe la ligne d’arrivée avec Michel, un V4, chargé de morilles

On se retrouve tous autour d’un bon repas avec un excellent fromage blanc aux myrtille… Ca y est j’aime le trail!IMG_0200

Remise des prix, après le café… Les résultats sont là: trois copines sur le podium!IMG_0206

Bravo a Kathelyne 1ère sur 23KM, Anne-Sophie 1ère sur 8km et Sandra 3ème sur 23km.IMG_0207

IMG_0213

Ce trail a été un vrai plaisir pour moi: Une météo idéale, des sommets magnifique, des hameaux pittoresque, des gens accueillant, des animaux, pleins d’animaux et des tracteurs… j’en ai même oublié les longues parties de goudrons!

Trail du Petit savoyard

IMG_0156
C’est a Cruet en savoie, que nous avons passés la soirée de vendredi. Pasta-party avec les parents de Séb qui nous ont gentiment hébergé pour cette veille de trail. Le petit savoyard c’est 25km, 1450m de deniv. dans les bauges (entre Chambery et albertville). Le matin, pas de repis météo: 8°,  il pleut, la neige est annoncée en altitude, les chemins sont gras, l’organisation appelle a la prudence;
IMG_0151Le départ est donné a 9h, Phil, Mick et Nico partent rapidement pour se placer au mieux. Avec Céline, et Seb nous partons tranquille sur les premiers kilomètres le long des vignes , puis c’est l’ascension vers la Thuille 800m de déniv. d’un coup.

IMG_3073 cruet

Le rythme est bon, on double même quelques concurrents. Les bâtons ne suffisent pas et Il faut parfois se tenir aux buis sur ce chemin déversant, raide et glissant, la neige se mêle rapidement a la boue. Vers le lac de la Thuille, les pâturages sont blanc, on a perdu Seb et Céline fait sa première cascade (amortie dans une flaque d’eau!). On rigole, tout va bien.

Ravito bien fourni au village, on fait le plein et on repart pour le col de Marocaz ou attend un supporter (papa Seb) qui nous encourage. Longue traversée d’une foret dense, Céline s’accroche. Quelques petites bosses et c’est enfin la route forestière qui annonce la dernière descente vers l’arrivée, là c’est moi qui m’étale de tout mon long! Céline me rejoint au ravito, on nous annonce les derniers 5km et « diots polente tarte aux pomme » au repas: on fonce… J’ai mal aux genoux, doublées par des concurrents au taquet (les costauds du grand raid), on arrive clopin-clopant au village de Cruet. IMG_0158Phil et Nico venus a notre rencontre nous motivent pour les derniers mètres. Mick nous attend sous l’arche. On franchira la ligne d’arrivée ensemble, cramées, boueuses, mais heureuse! Seb arrive quelques minutes plus tard. Douche froide, bon repas chaud a l’abri et musique irlandaise! Super organisation. IMG_0155Bravo a tous Mick (14) et Phil (38) au top: y’a plus qu’a confirmer sur longue distance, Nico premier trail de la saison (55) c’est toi qui va mettre a pression a biz si tu continue!,  Céline 25km/1400m de déniv.! dans la boue et avec le sourir (on est loin du Pic du mas de la Grave!) et bravo à  Seb (On se fera pas coincer sur la TGV, on gère !!!!)

Les résultats du 25 : http://www.grandraid73.fr/images/Scratch_Petit_Savoyard_2013.pdf